PRESENTATION DU SITE MULTILINGUE GUSTAVE GUILLAUME

Quelques mots sur Guillaume

Elève du linguiste Antoine Meillet (1866-1936), qui était lui-même l’ami et le correspondant de Ferdinand de Saussure (1857-1913), Gustave Guillaume (1883-1960) a été, dans le domaine de la science du langage, l’un des chercheurs les plus géniaux du 20ème siècle.

Toutefois, son enseignement, la psychomécanique du langage, n’a pas eu de son vivant le rayonnement qu’il aurait mérité. L’une des raisons en est que Guillaume est toujours demeuré en marge de l’institution universitaire, et que la seule « carrière » qu'il lui a été permis de faire, cela a été les trois heures de cours hebdomadaires qu’il a données de 1938 à 1960 à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de la Sorbonne. Même si ses auditeurs, de plus en plus nombreux avec les années, étaient fascinés par la rigueur et la profondeur de sa pensée, l’influence de cette dernière est donc restée limitée.

C’est seulement après la disparition du linguiste que, au fur et à mesure que son œuvre était publiée à titre posthume aux Presses de l’Université Laval de Québec (Canada), le rayonnement de la psychomécanique a grandi continûment non seulement dans l’aire francophone, mais aussi dans nombre d’autres pays.

L'initiative de Sophie Saffi

Professeur à l’Université d’Aix-en-Provence (France), Sophie Saffi a proposé, début 2013, de traduire parallèlement dans plusieurs langues les cinq premières leçons d’une des trois séries de conférences que Guillaume avait tenues pendant l’année universitaire 1948-1949. Il s’agit de la seconde série, celle qui a été publiée sous le titre : Leçons de linguistique de Gustave Guillaume 1948-1949 (série B) : Psycho-systématique du langage. Principes, méthodes et applications 1. Les Presses de l’Université Laval – Québec / Klincksieck – Paris, 1971. Ce livre est le deuxième volume de la série publiée sous le titre général de Leçons de linguistique de Gustave Guillaume.

Sophie Saffi a placé cette initiative dans le cadre de l’Association Internationale de Psychomécanique du Langage (AIPL), dont le président est Alvaro Rocchetti. Toutefois, elle a précisé d’emblée que toutes les personnes intéressées pouvaient participer au projet, qu’elles soient ou non membres de cette association.

En prenant cette initiative, Sophie Saffi poursuit explicitement trois buts:

  • celui de rendre accessibles ces conférences à des lecteurs intéressés qui ne maîtrisent pas assez le français pour les lire dans le texte original;
  • celui de comparer les difficultés auxquelles se heurtent les traducteurs dans les différentes langues, et aussi les solutions qu’ils y apportent;
  • celui, à plus long terme, d’établir un vocabulaire technique multilingue de la psychomécanique.

Nos intentions

La première fonction du présent site est de publier sur la toile ces traductions des conférences de l’année 1948-1949. On trouvera ici trois versions de chaque traduction : la première dans la seule langue d’arrivée, la seconde en bilingue (français / langue d’arrivée) et la troisième dans le cadre multilingue préparé par Sophie Saffi. On trouvera aussi sur le site un Glossaire multilingue. Enfin, sous l’intitulé Autres traductions, seront publiées des traductions d’autres textes de Guillaume.

La seconde fonction de www.gustave-guillaume.org sera de publier des articles ou essais ayant un rapport avec la psychomécanique, avec Guillaume ou avec la traduction de ses œuvres. C’est pourquoi on y trouvera, dans chacune des langues représentées sur le site, quatre listes de données portant les noms suivants :

Théorie & Recherche, qui conduira à des articles d’intérêt général ayant trait à la psychomécanique;

La parole aux traducteurs, où seront réunis des témoignages de traducteurs de Guillaume;

Langue des signes, où des professionnels de l’aide aux sourds-muets diront en quoi la psychomécanique les aide dans leur travail de réflexion;

Orthophonie, où des spécialistes de cette discipline montreront comment ils intègrent dans leur travail quotidien l’enseignement de Guillaume.